Home / Décryptage / Après avoir annoncé une nouvelle taxe sur les billets d’avion pour faire baisser la température, de Rugy se gave au restaurant avec votre pognon

Après avoir annoncé une nouvelle taxe sur les billets d’avion pour faire baisser la température, de Rugy se gave au restaurant avec votre pognon

Captain Harlock
Démocratie Participative
10 juillet 2019

 

Je ne sais pas si vous avez remarqué, un type appelé de Rugy est ministre de la « transition écologique » de Macron.

Si j’ai bien compris ce concept, ça consiste à adopter une économie planifiée afin d’atteindre le PIB et le taux de mélanine du Tadjikistan d’ici à 50 ans. C’est très ambitieux.

Pour y parvenir, tout ce qui est efficace et fonctionnel doit être taxé jusqu’à disparition complète et tout ce qui est inutile et ruineux doit être subventionné à outrance.

Si d’aventure vous prenez (encore) l’avion, vous allez contribuer à ce grand projet porté par la République Populaire de France sous la direction avisée du Guide Suprême, Emmanuel Macron.

Je vous donne quelques détails.

Euronews :

Il faudra bientôt payer un plus, avant de monter à bord d’un avion au départ de France. Dès 2020, une nouvelle taxe sera appliquée sur chaque vol, y compris sur les vols intérieurs : entre 1,5 et 18 euros.

Une mesure qui sera intégrée au projet de loi de finances 2020 et qui devrait rapporter 180 millions d’euros. Ils seront destinés, selon le gouvernement français à financer de nouvelles infrastructures de transport, plus écologiques, et en particulier, le transport ferroviaire.

Une annonce très mal reçue par les marchés : l’action d’Air France-KLM a chuté de plus de 5% ce mardi. La direction du groupe dénonce une nouvelle taxation qui pénaliserait selon elle, la compétitivité de la société.

Mais quelques exceptions seront appliquées : les vols en direction de la Corse, de l’Outre-mer ou encore les correspondances. Leurs passagers n’auront pas à payer cette écotaxe.

Formidable, les trucs marron qui retournent dans leurs îles pendant les vacances seront exemptés de payer cette nouvelle taxe. Seuls les Blancs qui vont dans des pays qui servent à quelque chose seront mis à contribution pour faire baisser la température.

L’écologie étant travail éprouvant, il faut savoir se reposer des longues journées de labeur passées à imaginer de nouvelles taxes, impôts, mécanismes fiscaux.

C’est ce que fait de Rugy.

Mediapart :

L’ancien président de l’Assemblée nationale et actuel ministre d’État, François de Rugy, et sa femme ont multiplié, entre 2017 et 2018, aux frais de la République, de somptueuses agapes entre amis dignes de grands dîners d’État, selon une enquête de Mediapart. François de Rugy préfère parler de « dîners informels liés à l’exercice de ses fonctions avec des personnalités issues de la société civile ».

Chez moi, un « dîner informel » est en général fait de quelques saucisses, d’une bière ou deux et d’un peu de fromage.

Au politburo, le commissariat au plan a une définition plus libérale.

La fausse Blonde là, c’est la grande bourgeoise de Rugy.

Elle travaille chez Gala.

Payez bien vos impôts, juré, c’est pour conserver quelques centimètres de couche de glace sur la banquise.

Commenter l’article sur /dempart/