Home / Décryptage / Bonne nouvelle : le Canada importe du Pakistan la chrétienne marron Asia Bibi pour la sauver des gens marron du Pakistan que le Canada importe aussi du Pakistan

Bonne nouvelle : le Canada importe du Pakistan la chrétienne marron Asia Bibi pour la sauver des gens marron du Pakistan que le Canada importe aussi du Pakistan

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 mai 2019

uNEviCTOIrePourLOCCIdeNTcoNTRelislamISmE

Nous n’avions pas assez de gens marron du Pakistan dans les états blancs.

Il nous fallait la version chrétienne de cette vibrante population que le monde entier ne nous envie pas.

Le Figaro :

La chrétienne Asia Bibi, six mois après avoir été acquittée d’une condamnation à mort pour blasphème qui avait suscité l’indignation à l’étranger, a quitté le Pakistan et « retrouvé » sa famille mercredi au Canada. «Elle est au Canada», où elle a retrouvé ses deux filles, a assuré une source canadienne qui a requis l’anonymat.

Le Premier ministre Justin Trudeau s’est pour sa part refusé à le confirmer officiellement, alors que plusieurs sources, dont la Première ministre britannique Theresa May, semblaient le suggérer. «Je ne peux pas confirmer quoi que ce soit pour des raisons de vie privée et de sécurité», a-t-il dit mercredi à des journalistes.

Dawn, le quotidien en anglais le plus reconnu du pays, a titré qu’Asia Bibi avait «quitté le pays», en citant une source anonyme au ministère des Affaires étrangères pakistanais. Geo News, une des plus grandes chaînes de télévision du pays, a également fait état de son départ, citant des sources qualifiées de «proches d’Asia Bibi».

« Asia Bibi a quitté le Pakistan de son plein gré », a déclaré un cadre gouvernemental, qui a requis l’anonymat. L’avocat de la chrétienne, Saif ul Mulook, tout en admettant ne pas avoir parlé directement à sa cliente, a indiqué à l’AFP avoir compris après s’être entretenu avec ses propres « sources » qu’elle était au Canada, où ses filles ont fui il y a plusieurs mois, selon plusieurs sources diplomatiques.

Asia Bibi avait été condamnée à mort pour blasphème en 2010, après avoir été accusée par deux villageoises musulmanes avec qui elle travaillait d’avoir « insulté le prophète » lors d’une querelle autour d’un verre d’eau.

Avez-vous la Corée du Sud ou le Japon se mobiliser ? La Chine ? Le Cambodge peut-être ? Le Mexique ?

Non.

Ces histoires de Jésus et de Mohammed venues de cette fosse à merde de Palestine les laissent indifférents. Moyennant quoi, ils ne remarquent pas ces chiens en train de se dévorer entre eux.

C’est une nouvelle fois un état historiquement blanc qui se porte volontaire, au nom du monothéisme humanitaire d’inspiration judéo-démocratique, pour sauver des gens marron des gens marrons.

La droite antiraciste est aux anges parce que c’est censé faire rager les adorateurs d’Allah.

Bordel.

Cela va faire bientôt dix ans que ce cancer ambulant qu’est le christianisme international occidental se mobilise pour cette pakistanaise. Parce que voyez-vous, nous n’en avons pas assez, de Pakistanais, il nous faut l’assortiment complet.

Je vous rappelle que nous importons désormais les pédales de Tchétchénie. Les fiottes du Pakistan ne devraient plus tarder.

En plus des djihadistes du Pakistan, je veux dire.

La seule raison évoquée pour attirer l’attention de ces éternels naïfs occidentaux, c’est cette histoire de Bible.

Parce que comme vous le voyez chaque jour, les démocraties occidentales sont pétries de foi chrétienne.

Le seul truc qui peut encore passablement pousser les autorités judéo-globalistes à se référer au christianisme, c’est l’importation de métèques colorés parce que Jésus.

Non seulement nous subissons l’invasion du tiers-monde, à commencer par celle en provenance du monde islamique, mais nous sommes occupés à importer ceux de leur propre race qu’ils combattent chez eux. Car il va sans dire que cette Asia machin va retrouver dans les coins de rue de Toronto les mêmes faciès que dans son bled d’origine, mais encore plus radicaux.

Nous subissons le régime d’occupation juif, les marxistes, l’appétit du grand patronat, mais nous devons également subir les crises ovariennes de ces organisations chrétiennes psychotiques. Sous leur emprise, nous recréons les conditions de la guerre civile perpétuelle de ces pays puants en plein coeur du monde blanc.

C’est la recette pour une explosion générale. Au nom des droits de l’homme.

Cette obsession du monothéisme internationaliste qu’est le torchage de culs marrons vire à la blague sanglante.

Savez-vous qu’à Sarcelles nous entreposons, dans des quartiers entiers, des machins chrétiens du Moyen-Orient à quelques centaines de mètres de quartiers salafistes avec les youdis au milieu ? C’est une impressionnante compétition entre les ONGs à la croix et celle au croissant pour savoir laquelle pourra le plus importer sa clientèle pour la fourrer dans les barres HLM rénovées avec l’argent du travailleur français.

Cette république juive a recréé grandeur nature le panorama ethnique du Proche-Orient en pleine banlieue parisienne. Et ces gens, tôt ou tard, finiront transformer nos villes en extension du Liban.

Tous ces excités de la caisse avec leurs « textes sacrés » doivent repartir d’où ils viennent et s’exterminer entre eux pour savoir lesquels l’idole d’Abraham favorise le plus.

Commenter l’article sur /dempart/