Home / France / Chambéry : des adorateurs de l’Homme Marron prennent d’assaut le conseil municipal après l’exécution d’un squatteur arabe par des flics suprémacistes

Chambéry : des adorateurs de l’Homme Marron prennent d’assaut le conseil municipal après l’exécution d’un squatteur arabe par des flics suprémacistes

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 juillet 2019

Comme nous le rapportions la semaine dernière, à Chambéry des flics néo-nazis ont froidement assassiné un musulman qui venait de se proclamer légitime propriétaire d’un appartement en sa qualité d’émir du Califat.

Hier, au conseil municipal de la ville, les marxistes blancs du secteur sont intervenus pour réclamer justice pour la communauté des croyants.

La presse nous en dit plus.

Le Parisien :

Le rassemblement a dégénéré. Des manifestants venus interpeller le conseil municipal de Chambéry (Savoie), à la suite du décès d’un homme mercredi lors d’une expulsion, ont été mis dehors par la police lundi soir. Une militante a été placée en garde à vue, a-t-on appris de plusieurs sources.

Environ 120 personnes selon la police, entre 150 et 200 selon les manifestants, s’étaient réunies en début de soirée devant la mairie, pour protester contre l’expulsion au cours de laquelle un père de quatre enfants âgé d’une cinquantaine d’années est mort d’un arrêt cardiaque mercredi dernier à Chambéry.

Le Droit au logement (DAL), la Ligue des droits de l’Homme, le NPA notamment, ainsi que des proches du père de famille, dont son frère, ont observé une minute de silence devant la mairie, lundi. Ils ont ensuite pris la parole pour exiger la fin des expulsions et le relogement de la famille, qui vit depuis cinq jours dans un foyer.

Les manifestants ont ensuite décidé « d’interpeller le conseil municipal », a expliqué Julien, un des militants. « On n’a pas été écoutés », a-t-il déploré, « le maire a appelé la police qui a été extrêmement violente ».

L’évacuation des manifestants a été enregistrée par Le Dauphiné Libéré. On y voit plusieurs policiers s’employer pour faire sortir quelques personnes venues faire irruption dans l’enceinte de la mairie. La séance a été reportée au lundi suivant.

Ces gens sont identifiés comme appartenant à la « Secte de l’Homme Marron », un mouvement millénariste blanc dont les membres pensent que la mélanisation des nations blanches amènera une nouvelle ère de paix sur terre.

Fonctionnaires territoriaux, profs et allocataires du RSA, les membres de cette secte religieuse sont aisément identifiables à leur tenue vestimentaire.

Très agressifs, ils vomissent notamment des jets de bière acide aux visages de ceux qui refusent de se convertir au monothéisme de l’Homme Marron.

Soyez sur vos gardes.

Commenter l’article sur /dempart/