Home / Dégénérescence / Ethiopie : une garce française qui se démenait pour faire pulluler les cafres en Afrique s’explose dans le crash

Ethiopie : une garce française qui se démenait pour faire pulluler les cafres en Afrique s’explose dans le crash

Captain Harlock
Démocratie Participative
13 mars 2019

Une nouvelle traînée française, morte en martyr de la passion du nègre.

20 Minutes :

Elle était sortie de l’école il y a deux ans pour s’adonner à sa passion : l’humanitaire. Camille Geoffroy, diplômée de l’école 3A à Lyon en 2016, fait partie des 157 victimes du vol Addis-Abeba-Nairobie, qui s’est écrasé dimanche en Ethiopie.

L’annonce a été faite mardi soir par l’établissement sur sa page Facebook. A la fin de ses études, la jeune femme était partie chez Acted, une ONG française de solidarité internationale, installée à Paris.

« Elle a occupé divers postes en tant que stagiaire puis comme salariée », indique le président de l’école 3A, spécialisée dans le commerce et le développement. La jeune Lyonnaise aurait été successivement chargée de logistique à Bangui en République centraficaine, puis au Sud-Soudan. Un pays dans lequel elle s’était installée au début de l’année 2017, afin de coordonner les actions de l’ONG sur place.

La jeune femme avait quitté Acted il y a quelques semaines, selon France 3. Mais elle était restée en Afrique pour continuer d’y travailler.

Cette Blanche n’allait pas aider les siens, ceux de sa race, à survivre dans l’enfer contemporain.

Elle a préféré prendre le premier billet pour participer à l’explosion démographique de la négraille islamique qui se rue sur l’Europe pour nous anéantir.

La même, cela va sans dire, militait pour le droit imprescriptible de la crasse du tiers-monde à nous envahir.

Cette garce voulait mourir pour les nègres, les dieux ont pourvu à son destin.

Réjouissons-nous avec eux.

Commenter l’article sur /dempart/