Home / Les dernières actualités / Finlande : le parti xénophobe partisan du génocide des musulmans massivement plébiscité lors des élections

Finlande : le parti xénophobe partisan du génocide des musulmans massivement plébiscité lors des élections

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 avril 2019

Cool.

France 24 :

Les sociaux-démocrates ont remporté dimanche les élections législatives en Finlande, disposant d’une courte avance sur le parti d’extrême droite des Vrais Finlandais. Les négociations pour former un gouvernement s’annoncent compliquées.

Cela faisait vingt ans que ce n’était plus arrivé. Les sociaux-démocrates ont remporté une très courte victoire en Finlande sur le parti d’extrême droite des Vrais Finlandais aux élections législatives, dimanche 14 avril, selon les résultats définitifs du scrutin, dans un contexte d’inquiétude pour l’avenir du système de protection sociale et la politique migratoire.

Le Parti social-démocrate (SDP) finlandais d’Antti Rinne est donné vainqueur avec 17,7 % des voix, contre 17,5 % pour la formation anti-immigration et eurosceptique dirigée par Jussi Halla-aho, selon les résultats publiés par le ministère de la Justice.

Le Parti de Coalition nationale (centre droit) du ministre des Finances sortant Petteri Orpo est troisième avec 17,0 % des voix, et le Parti du Centre du Premier ministre Juha Sipila, quatrième avec 13,8 %.

Je ne suis pas très au fait de ce que dit ou fait le parti des Vrais Finlandais.

On peut voir des vidéos sur YT où des animaux de Somalie avec leurs femelles voilées sont au bord de l’émeute parce que le président de ce parti dit que la Finlande est finlandaise.

Ce concept de pays européens en Europe leur semble insupportable.

Y compris jusqu’au cercle polaire.

Antti Rinne, un ancien syndicaliste âgé de 56 ans, pourrait être le premier chef de gouvernement social-démocrate en Finlande depuis vingt ans, à condition de réussir à mettre en place une alliance au sein d’un Parlement fragmenté. « Pour la première fois depuis 1999, nous sommes le plus grand parti en Finlande », s’est félicité Rinne. « Le SDP est le parti du Premier ministre », a-t-il ajouté.

Le SDP n’a plus gagné de législatives depuis sa victoire au scrutin de 1999 mais a servi par la suite de force d’appoint à différentes alliances gouvernementales.

Une victoire des sociaux-démocrates, qui ont mené campagne sur la nécessité d’augmenter les impôts pour renforcer l’État-providence et combattre les inégalités économiques, marque aussi une inflexion des tendances observées dans les pays scandinaves.

Les Finlandais ont apparemment placé en tête des marxistes qui disent que pour que le paradis sur terre advienne dans les deux ans, il faut augmenter massivement le pillage fiscal.

Il est probable que ce programme ambitieux inclut l’implantation de djihadistes somaliens un peu partout dans le pays en raison des droits de l’homme, du réchauffement climatique ou allez savoir quoi.

Mais la poussée dans les urnes des Vrais Finlandais, avec qui la plupart des autres partis excluent de coopérer, pourrait compliquer la tâche de Rinne.

Le résultat devrait également être largement commenté à Bruxelles. À l’issue des élections européennes de la fin mai, les Vrais Finlandais comptent s’allier à la Ligue italienne de Matteo Salvini et à d’autres partis d’extrême droite au Parlement européen afin de peser sur la politique continentale.

C’est au moins un point positif. Le parti des Vrais Finlandais devrait réaliser un score satisfaisant aux élections européennes et apporter des députés au groupe de Salvini.

Tout ce qui peut empêcher de dormir les juifs et les marxistes de Bruxelles est bon à prendre.

Commenter l’article sur /dempart/