Home / Les dernières actualités / La nouvelle présidente des étudiants britanniques est une négresse somalienne appelant à « opprimer les Blancs » pour que « l’islam conquiert le monde »

La nouvelle présidente des étudiants britanniques est une négresse somalienne appelant à « opprimer les Blancs » pour que « l’islam conquiert le monde »

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 avril 2019

Des nouvelles de l’émirat de Grande-Bretagne.

Washington Examiner :

L’Union Nationale des Etudiants, la principale organisation étudiante de Grande-Bretagne, a élu une nouvelle présidente qui a déclaré par le passé qu’elle voulait « oppresser les Blancs » et souhaitait la « victoire de l’Islam ».

L’organisation a élu cette semaine Zamzam Ibrahim, 24 ans, afin de la présider. Parmi les posts d’Ibrahim sur les réseaux sociaux en figure un de 2012 avec le hashtag #SiJEtaisPresident qui proclame : « J’oppresserais les Blancs juste pour leur faire goûter ce qu’ils nous fait subir ! ».

Alors qu’elle répondait sur le site Ask.fm à une question sur l’amitié entre hommes et femmes, elle écrit : « J’ai eu ce débat avec beaucoup d’amis ! Peut-être dans certains cas mais, en Islam, il est inapproprié pour les filles de devenir amis avec un garçon de toute façon ! Donc je dirais NON, pas le même type d’amitié qu’ils peuvent avoir avec les gens de même sexe qu’eux, il y a toujours des limites. »

Répondant à une question au sujet de quel livre tous les gens devraient lire, Ibrahim a répondu que les gens devaient lire le coran, ajoutant : « Nous aurons une conquête islamique ! »

Ibrahim a pris ses distances avec ces écrits lors de la conférence annuelle lors de laquelle elle a été élue présidente, précisant qu’ils avaient été tirés de leur contexte et qu’elle « luttait » adolescente pour se forger sa vision du monde au moment où elle les a écrits.

« J’étais aux prises avec les profondes injustices que je pouvais voir autour de moi, essayant de comprendre comme je pourrais faire du monde un meilleur endroit. J’ai dit ces choses alors que j’étais jeune, impressionnable et que je forgeais encore ma personnalité et mes opinions » a-t-elle ajouté.

En 2012, à 17 ans donc, la vision du monde de Zamzam consistait  à appeler à un djihad planétaire pour opprimer un milliard de Blancs pour « rendre le monde meilleur ».

Je peux concevoir que c’est en effet la façon dont les musulmans conçoivent un monde meilleur.

Pour eux, du moins.

En toute honnêteté, je ne pense pas que Zamzam ait fondamentalement changé d’opinion puisqu’elle est toujours musulmane et que l’islam ne dit rien d’autre que ce qu’elle disait en 2012 : conquérir le monde entier et génocider les Blancs.

C’est, au sens littéral, le but avoué de l’islam.

Cette négresse voilée d’origine somalienne pèse déjà pratiquement un quintal de graisse est-africaine.

Ce truc est vraiment divertissant.

Voir cette Grande-Bretagne enjuivée, qui parle sans cesse de démocratie et de lesbo-féminisme, se faire progressivement conquérir par des moukères djihadistes déterminées à tout faire pour que leurs mâles établissent la charia sur cette île maudite, quelle ironie.

Ne comptez pas sur moi pour pleurer sur le Royaume-Uni. Ces brigands ont le sort qu’ils méritent. Sans leur bellicisme inféodé aux juifs, il n’y aurait pas eu de Seconde Guerre Mondiale. L’Europe n’aurait pas été anéantie par l’aviation anglo-US de la finance new-yorkaise et les divisions bolcheviques des juifs de Moscou.

Sans ces mangeurs de rosbeef, la France aurait trouvé un terrain d’entente avec l’Allemagne tout comme la Pologne et le fascisme aurait réorganisé le continent pacifiquement.

J’ai déjà eu l’occasion de le dire mais je le répète : si un seul pays européen devait disparaître sous le flot de l’invasion islamo-africaine, c’est bien cette île maudite.

Je ne suis pas mécontent de les voir d’entretuer avec ce Brexit.

Commenter l’article sur /dempart/