Home / France / L’avocat juif « super patriote » Gilles-William Goldnadel conspire avec des rabbins israéliens pour chasser la France du Tombeau des rois en Terre Sainte

L’avocat juif « super patriote » Gilles-William Goldnadel conspire avec des rabbins israéliens pour chasser la France du Tombeau des rois en Terre Sainte

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
16 mai 2019

Un regard qui inspire confiance à tout patriote français

Vous connaissez nécessairement Gilles-William Goldnadel car il est omniprésent dans les médias de droite en France : Le Figaro, Valeurs Actuelles, Atlantico. Mais pas seulement, on le retrouve également sur le plateau des « Grandes Gueules » ou bien de Thierry Ardisson.

Il a plus récemment créé le média « La France Libre » pour montrer que la France, c’est d’abord et avant tout des afro-maghrébins antiracistes. Et pro-israéliens.

Il est souvent cité en exemple par les croisés modernes de la droite dure comme Philippe de Villiers.

C’est un Français juif et aussi un patriote qui défend la France et les Français, l’identité française traditionnelle contre une certaine forme d’islamisation.

Le sort des Chrétiens est quelque chose qui lui importe.

Avocat de profession, Gilles-William Goldnadel insiste sur la défense de l’héritage « judéo-chrétien » de l’Europe. En Israël.

L’homme de loi et l’homme de média est donc, à bien des égards, l’archétype du « meilleur allié » face à l’islamisation. Un juif sans double discours, sans arrière-pensée. Un juif sincère et loyal, toujours prêt à servir la France.

C’est pourquoi il est souvent cité par certains Identitaires qui voient en cet homme un compatriote de lutte de l’Occident chrétien.

Non, je plaisante.

Le Figaro :

Les ultra-orthodoxes contestent la souveraineté de la France sur ce complexe situé à Jérusalem-Est et qui appartient au domaine national français en Terre sainte.

Les rabbins israéliens issus de la mouvance ultra-orthodoxe veulent bouter la France hors du Tombeau des rois qui appartient au domaine national français en Terre sainte depuis la fin du XIXe.

Le «Hekdesh du Tombeau des rois», une association cultuelle juive, a engagé mercredi une procédure judiciaire en France via son défenseur, Me Gilles-William Goldnadel, en assignant le Quai d’Orsay et le consulat de France à Jérusalem devant le tribunal de grande instance de Paris. Les plaignants revendiquent la propriété du monument qui constitue le plus grand complexe funéraire de la région.

Situé à Jérusalem-Est dans la partie palestinienne de la ville annexée en 1967 par Israël, le Tombeau des rois date du second Temple. Deux fois millénaire, il a été récemment restauré par l’État français. Des négociations sur les conditions de sa réouverture au public ont été engagées au plus niveau entre la France et Israël.

Quel malheur !

L’ambassadrice de France en Israël qui se donne pourtant tant de mal.

Et les contribuables français, une fois délestés des frais de la restauration, sur le point de se faire détrousser par l’Etat d’Israël.

Les Français qui accordent un accès illimité à Gilles-William voient soudain leur fidèle  allié faire défection pour aider des rabbins ultra-racistes à briser la souveraineté française au coeur de la Terre Sainte, jadis défendue par les chevaliers francs !

Qu’en est-il du judéo-christianisme ? Je suis perdu.

Personne n’aurait pu prévoir un tel revirement.

Sauf ceux qui connaissent la perfidie millénaire des juifs, bien entendu.

Une référence.

Quand on peut voler des terres, briser la souveraineté française au profit du suprémacisme juif, rayer le christianisme en Terre Sainte et faire un billet au passage, on retrouvera toujours un juif patriote.

Commenter l’article sur /dempart/