Home / Les dernières actualités / Le clergé catholique au service des juifs conspire contre la Pologne pour organiser l’invasion islamique

Le clergé catholique au service des juifs conspire contre la Pologne pour organiser l’invasion islamique

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
18 juillet 2018

Les envoyés de Bergoglio au service des juifs veulent détruire la Pologne

La cinquième colonne juive que l’on appelle le clergé catholique romain a une nouvelle fois baissé le masque en poignardant dans le dos ce que l’on peut qualifier, sans se tromper, de dernier pays « catholique » d’Europe : la Pologne.

The Times of Israel :

L’ancien primat catholique romain de Pologne est convaincu que l’antisémitisme en Pologne est redevenu un problème actuel et récurrent en raison de l’adoption récente de la loi sur la Shoah et les débats qui l’entourent.

« Les vieux démons ont commencé à se réveiller : la confiance de plusieurs milliers de personnes a été mise à rude épreuve et le travail de plusieurs décennies a été terni », a déclaré l’archevêque Henryk Muszynski, archevêque émérite de l’archidiocèse de Gniezno, à la revue polonaise Guide catholique.

La loi dite de la Shoah, un amendement à la loi de l’Institut national du souvenir du pays, a été adoptée en février, rendant illégal le fait de blâmer la nation polonaise pour les crimes commis par les nazis. En juin, le Parlement l’a modifié pour en faire un délit au civil plutôt qu’un délit pénal.

Muszynski a expliqué que les Polonais sont attachés à l’histoire, mais qu’ils ont « leur propre vision des choses ». Selon lui, il y a eu des « moments glorieux » dans l’histoire de la Pologne, mais aussi des comportements « malveillants et non-chrétiens ».

L’archevêque estime que les Polonais se ferment aux autres et n’ont pas une identité suffisamment profonde. D’où la peur de tous ceux qui sont « différents et étrangers », a-t-il expliqué.

« Il nous semble qu’ils peuvent nous menacer, qu’ils peuvent nous changer et nous détruire. C’est pourquoi nous voulons toujours nous défendre contre quiconque – à tel point que nous sommes prêts à créer un ennemi fictif, qui est tout homme qui pense différemment, qui croit différemment, qui est différent de nous », a ajouté l’archevêque.

« Ceux qui rejettent aujourd’hui les Juifs et les musulmans, qui jugent ces gens, n’ont probablement jamais rencontré aucun juif ou musulman. La cause de leur agressivité et de leur peur est généralement imputable à leur environnement, dans lequel les opinions radicales et la propagande dominent, servi par certains médias », a déclaré M. Muszynski.

Il n’y a aucune espèce de doute qui subsiste : cette organisation satanique qu’est le Vatican s’active à perdre l’Europe au profit de la finance juive et des hordes musulmanes qui déferlent sur le continent.

Là où il dispose encore d’une maigre influence sur les esprits, ce fatras d’ensoutanés culpabilise fielleusement les populations autochtones pour les faire consentir au suicide racial, national et spirituel.

Laisser une organisation transnationale prospérer au sein d’une nation mène toujours à des désastres politiques. Si la Pologne était dotée d’une véritable direction nationale, elle nationaliserait le clergé et chasserait sans ménagement tous les agents à la solde des juifs envoyés par Bergoglio et ses sbires.

Hélas, la Pologne a précisément édifié une partie de son identité nationale sur cette sujétion à Rome qui aujourd’hui offre aux juifs un puissant moyen d’ingérence dans le vie intérieure du pays.

Je précise que je ne parle pas ici de la doctrine chrétienne en tant que telle et je pense, en général, que nous gagnons à ne pas discuter de doctrine religieuse entre nous compte tenu de la diversité des opinions sur le sujet. En revanche, on peut, sur la base de faits objectifs, discuter des agissements politiques d’organisations religieuses, chrétiennes ou non.

Et dans le cas de l’Eglise Catholique, la somme des preuves est considérable.

Je doute qu’un seul Catholique honnête puisse encore tenir Bergoglio comme seulement catholique, pour ne rien dire de la légitimité de son autorité.

Dès lors, il paraît absurde de seulement maintenir cette fiction de sujétion à un pareil laquais des juifs comme à la cour de cardinaux vérolés qui l’accompagnent dans ses oeuvres démoniaques.