Home / Les dernières actualités / Les Grecs votent massivement en faveur de l’invasion marron en dépit de la résistance héroïque d’Aube Dorée

Les Grecs votent massivement en faveur de l’invasion marron en dépit de la résistance héroïque d’Aube Dorée

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 juillet 2019

Les Grecs sont apparemment furieux de ne pas avoir reçu plus de migrants pakistanais et afghans.

Ils l’ont fait bruyamment savoir dimanche.

Euractiv :

Le parti conservateur Nouvelle Démocratie (PPE) a triomphé aux élections nationales grecques de dimanche (7 juillet) en évinçant du gouvernement le Premier ministre de gauche Alexis Tsipras. Le parti de centre-droit, qui s’est concentré sur une campagne électorale en faveur des entreprises, a obtenu 158 sièges sur les 300 membres du parlement.

Kyriakos Mitsotakis, homme politique libéral, s’est engagé à réduire les impôts et à créer un environnement favorable aux entreprises qui attirera de nouveaux investissements indispensables et créera de nouveaux emplois. Il a également déclaré qu’il lutterait contre le laxisme d’Alexis Tsipras envers l’insécurité et la violence dans le centre d’Athènes.

En résumé, les Grecs ont voté à 40% pour le parti affairiste pro-UE qu’ils avaient viré pour mettre Tsipras au pouvoir.

La démocratie est décidément pleine d’absence de surprise.

Les postes officiels du gouvernement n’ont pas encore été annoncés, mais selon la presse grecque, l’actuel porte-parole en chef de la Commission européenne Margaritis Schinas a de fortes chances d’obtenir le poste de ministre des Affaires étrangères.

Le parti Syriza de Tsipras a déclaré qu’il n’avait pas été « stratégiquement vaincu », car il resterait un parti d’opposition fort avec 31,5 % des voix. Selon l’ancien Premier ministre, son parti a maintenant officiellement prévalu dans le centre-gauche de la politique grecque sur le Mouvement socialiste panhellénique (Pasok), qui n’a obtenu que 8 %.

Lol.

Si vous additionnez tous les partis marxistes, vous avez 50% de l’électorat. Le parti stalinien KKE fait même plus de 5%.

La Grèce est politiquement dominée par les communistes, c’est aussi simple que ça. Seule la division de tous les partis de gauche les empêche de s’emparer durablement du pouvoir.

Au reste, les communistes ont démontré, ces dernières années, qu’ils sont les meilleurs associés de la finance juive internationale.

La Grèce illustre jusqu’à l’absurde l’impasse démocratique.

Autre nouveauté du scrutin, le parti néonazi grec Aube dorée qui avait obtenu ses premiers députés en 2012, n’a pas réussi à dépasser le seuil de 3 % et ne sera donc pas représenté au sein du prochain parlement grec.

Pour Stelios Kouloglou, eurodéputé de Syriza, c’est la meilleure nouvelle des élections. « Le parti néonazi n’est plus au parlement. Ils ont utilisé le vote grec pour diffuser leur propagande nazie, mais maintenant, c’est fini ». Selon lui, Aube dorée était un « symptôme » de la crise financière et de la faillite économique et politique du pays.

« C’est un signal que la politique grecque est maintenant revenue à la normalité », a ajouté Stelios Kouloglou, ajoutant que la « version sérieuse » d’Aube dorée était entrée au parlement, le parti de la solution grecque.

On ne peut pas mieux résumer : le parti de cet eurodéputé a été vaincu aux élections mais la seule chose qu’il retire du scrutin, c’est le recul d’un parti qui faisait 7% parce qu’il disait des trucs sur la banque juive.

Pourquoi les gauchistes font-ils tous ça ?

La Solution grecque est un parti pro-russe, nationaliste et anti-immigration, qui a obtenu 3,7 %. « Bien qu’ils soient clairement ultranationalistes, ils ne font aucune référence au néonazisme », a-t-il indiqué.

Cette fameuse « Solution Grecque » n’a de solution que le nom. C’est un énième parti réactionnaire sorti de son chapeau par l’Eglise Orthodoxe pour défendre ses intérêts financiers.

Mais ça suffit pour détourner la moitié des votes d’Aube Dorée vers ce machin qui n’ira pas plus loin que LAOS en son temps.

Il est même probable que le parti juif Nouvelle Démocratie ait apporté son aide à la création de cette organisation.

En tout cas, Aube Dorée n’a pas démérité toutes ces dernières années. Ils se sont battus contre la juiverie internationale qui a explicitement ordonné à l’Etat Grec de persécuter ces héros.

Des membres ont été assassinés par la vermine rouge tandis qu’ils étaient traînés devant les tribunaux juifs pour les détruire.

Mais ce recul ne provient que des manoeuvres du cartel juif au pouvoir.

La situation économique du pays est inchangée. Tôt ou tard l’énorme pile de dettes sous laquelle croule la Grèce finira par devenir intenable.

Mais en attendant, c’est un recul.

Erdogan devrait lâcher 3 ou 4 millions de créatures orientales sur les côtes de ce pays.

Commenter l’article sur /dempart/