Home / Les dernières actualités / Nazisme : les Belges font défiler des marionnettes antijuives pour dénoncer le péril juif international

Nazisme : les Belges font défiler des marionnettes antijuives pour dénoncer le péril juif international

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
05 mars 2019

 

Les Belges éduquent le public à identifier le péril juif d’une façon très ludique et très réussie.

Tout le monde passait un bon moment jusqu’à ce que les juifs ne s’en mêlent et décident de menacer tout le monde.

I24 :

Des participants ont défilé dimanche au carnaval d’Alost dans le nord de la Belgique, sur un char avec des marionnettes géantes à caractère antisémite, caricaturant les Juifs orthodoxes fumant le cigare ou encore avec un rat et un sac d’argent sur l’épaule, a rapporté lundi le Jewish Telegraphic Agency.

Ce défilé a suscité de vives réactions de la part de la communauté juive et le rabbin des Pays-Bas, Binyomin Jacobs a notamment condamné ces « caricatures antisémites choquantes et typiques de 1939 ».

Il ne s’agit pas de caricatures.

Mais de la stricte réalité.

Et dès qu’un peuple s’exprime librement, les juifs lui rappellent que la liberté n’existe pas en démocratie.

« Dans une démocratie comme la Belgique, il n’y a pas de place pour ce genre de choses, » ont également déclaré les membres du groupe représentant les communautés juives flamande et francophone en Belgique.

Les marionnettes ont été confectionnées par le groupe Vismooil’n, notamment pour représenter l’inflation, auraient-ils expliqué à un blogueur le mois dernier, nommant leur char « l’année du Shabbat ».

En 2005, des participants du carnaval d’Alost déguisés en islamistes avaient suscité la colère de la Ligue arabe tandis qu’en 2013, un autre groupe avait créé un char semblable aux wagons nazis utilisés pour déporter les Juifs vers les camps de la mort.

« Je suis profondément choquée par cet acte inadmissible qui est une insulte à la mémoire des six millions de Juifs morts durant l’Holocauste. Ce wagon nazi est contraire aux valeurs de l’Unesco pour la compréhension mutuelle, la tolérance et la paix entre les peuples, » s’était insurgée l’ancienne directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova dans un communiqué.

« Meuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh les six trilliards de juifs ».

Combien de temps cette race maudite va-t-elle empêcher les Blancs de vivre libres ?

Il est plus que temps de s’occuper politiquement du problème.

Commenter l’article sur /dempart/