Home / France / Reportage sur une traînée blanche à demi autiste engraissant son ignoble chiure marron après s’être faite plaquée par son mâle demeuré du tiers-monde

Reportage sur une traînée blanche à demi autiste engraissant son ignoble chiure marron après s’être faite plaquée par son mâle demeuré du tiers-monde

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 mars 2019

 

Voilà une synthèse parfaite de la spirale racialement dégénérative dans laquelle s’enfonce la France.

Accrochez-vous, les chiottes de la France juive vont refouler comme rarement.

Le mème devient réalité.

[Le futur Fronce contre les racisme]

Réitérons ici notre profonde admiration pour Heinrich Himmler et sa tentative héroïque d’éviter la victoire des juifs.

Et ses conséquences raciales.

Merci

La situation est la suivante.

Vous ne pouvez pas avoir un système social qui rétribue de manière indiscriminée des pondeuses à métèques.

Soit vous avez un tel système nataliste socialisé et l’immigration est stoppée, la déportation des sous-hommes enclenchée et les allocations sont accordées par l’Etat sur la base de critères raciaux et sanitaires stricts.

Soit, pour diverses raisons, vous ne pouvez pas fermer votre territoire et en ce cas, vous abolissez les subventions qui encouragent à la prolifération de la vermine raciale financée par les familles blanches saines et productives.

Chaque naissance d’un de ces monstres prive de pain le bébé d’un couple français de bonne race. Et chacun de ces monstres, en grandissant, attaqueront immédiatement la communauté du peuple autochtone par le recours au crime, à la haine ethnique voire, de plus en plus, au bolchevisme oriental qu’est l’islam invasif.

En somme, la CAF finance ça :

Vous ne pouvez en aucun cas maintenir un tel système. Surtout quand, parallèlement, le patriarcat garanti par l’Etat a été aboli, permettant aux traînées  de copuler avec la pire lie de l’humanité.

Ces cuves à foutre infestées de MST se savent à l’abri des conséquences économiques, sociales et juridiques de leur crime.

C’est un sujet crucial.

Ces traînées à faible QI qui défèquent des bâtards donnent la main aux insurgés de la guerre raciale de demain. Les financer, c’est financer l’effort de guerre biologique ennemi.

Si vous ajoutez à cela la conflagration démographique africaine durant ce siècle, vous voyez les conséquences apocalyptiques de ce que prépare l’armée d’assistantes sociales employées par l’Etat pour repeupler la France de mulâtres idiots ou de demi-maghrébins tarés.

Les assistantes sociales, ces chiennes du démon juif, font les oeuvres de Satan dans chaque département de ce pays.

Dans nos milieux, cette politique nataliste ne doit plus être défendue qu’à la pré-condition absolue d’ascendance européenne. Sans paradigme racial assumé, l’alternative politique consiste à exiger intégralement l’abolition de ce système et l’abandon des impôts afférents.

Les rombières des milieux sociaux réclamant toujours plus d’argent pour financer ce pullulement de bâtards doivent être radicalement combattues, insultées.

Commenter l’article sur /dempart/