Home / Décryptage / Seuls les juifs sont exemptés de répondre de leurs crimes contre l’humanité rappelle Trump

Seuls les juifs sont exemptés de répondre de leurs crimes contre l’humanité rappelle Trump

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 avril 2019

Les juifs ont le pouvoir de juger et condamner n’importe qui sur cette terre depuis le Tribunal de Nuremberg.

Il va sans dire dans que dans un tel système juif, ces hébreux n’ont pas à répondre de leurs crimes.

Europe 1 :

Le président américain s’est réjoui du fait que la Cour pénale internationale n’ouvre pas une enquête pour des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre présumés en Afghanistan.

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont refusé vendredi d’autoriser l’ouverture d’une enquête pour des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre présumés en Afghanistan, après une menace de sanctions des États-Unis qui ont aussitôt salué une « grande victoire ».

Cette décision intervient une semaine seulement après la confirmation de la révocation par Washington du visa de la procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda, en raison d’une possible enquête sur des exactions de soldats américains en Afghanistan.

Europe 1 est curieusement discret sur l’étendue de cette mesure et ne parle que des « militaires américains ».

Cette pudeur est étonnante.

La presse israélienne est plus explicite.

The Times of Israël :

L’administration Trump a de nouveau mentionné les Israéliens aux côtés des Américains comme du personnel méritant l’immunité de poursuites devant la Cour pénale internationale (CPI).

Dans un communiqué de vendredi, le président Donald Trump a déclaré victoire après que la CPI a rejeté une demande de mener une enquête sur du personnel américain pour des actions en Afghanistan.

« Depuis la création de la CPI, les Etats-Unis ont toujours refusé de rejoindre la cour à cause de ses larges pouvoirs de poursuites sans avoir de compte à rendre, à cause de la menace qu’elle pose à la souveraineté nationale américaine, et d’autres défauts qui la rendent illégitime », a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué attribué à Trump. « Toute tentative de cibler du personnel américain, israélien ou allié dans des poursuites entraînera une réponse rapide et vigoureuse ».

C’est la deuxième fois que l’administration Trump a étendu aux Israéliens sa promesse de protéger ses alliés de la cour. Le mois dernier, le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a dit que des officiels de la CPI qui poursuivent des Américains ou des Israéliens se verraient refuser l’entrée aux Etats-Unis.

La CPI est connu pour avoir envisagé de donner suite à une demande de l’Autorité palestinienne d’enquêter sur des officiels israéliens pour des crimes de guerre. Comme les Etats-Unis, Israël n’est pas membre de la cour et ses citoyens sont donc susceptibles d’être poursuivis devant le tribunal uniquement s’ils sont dans dans des pays membres de la CPI.

C’est le problème quand vous mettez des négresses musulmanes quelque part, surtout dans un tribunal : elles ne comprennent pas comment les choses marchent.

Maintenant que les juifs ont réexpliqué la fonction de Tribunal de Nuremberg perpétuel aux collègues de Fatou, tout est de nouveau en ordre.

La juiverie, si elle préside à ce tribunal rabbinique international, en limite la juridiction aux seuls goyim qui s’opposent à ses projets.

Et elle s’en flatte ouvertement.

Que l’on puisse encore prendre au sérieux ce sinistre numéro de cirque hébraïque que fût le Tribunal de Nuremberg ne tient vraiment qu’au contrôle qu’exercent ces juifs sur les gouvernements occidentaux.

Et pourtant, cette imposture juive est considérée comme la pierre angulaire du « droit ». Ce n’est vraiment que la pierre angulaire du terrorisme juif international.

Je tiens le général croate Slobodan Praljak pour un authentique héros. Il est mort en soldat face à ce théâtre infernal conçu par les juifs pour semer la terreur sur cette planète, démontrant comme un guerrier aryen reste le maître de son destin face à ces hyènes puantes de Palestine.

Le seul tribunal international qui a vocation à voir le jour durant ce siècle, c’est le tribunal qui jugera ces yids une fois pour toutes.

Ce sera le seul tribunal qui fera une réelle unanimité mondiale. Je peux vous le garantir.

Commenter l’article sur /dempart/