Home / France / Soit nous mettons les juifs et les femmes au pas, soit les hommes blancs se tourneront vers l’islam pour le faire (analyse)

Soit nous mettons les juifs et les femmes au pas, soit les hommes blancs se tourneront vers l’islam pour le faire (analyse)

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 mars 2019

Le RN mariniste est désormais en position d’humilier le Parti Socialiste.

C’est le premier parti de défense des Roms en France. C’est Damien Rieu qui vient de le certifier.

Je crois qu’il a oublié de citer les fiottes.

Le RN défend aussi les fiottes de banlieues. C’est tout en haut des priorités.

Avec les juifs et les roms donc.

Ah, oui, le RN défend aussi nos braves soldats d’Afrique qui nous protègent du djihadisme.

La France juive serait tellement heureuse si ces quelques milliers de djihadistes n’empêchaient pas nos roms, nos pédés et nos nègres de vivre en paix.

J’allais oublier : le RN défend aussi le droit de nos comoriens musulmans de Mayotte à ne pas être grand-remplacés par des comoriens musulmans.

Le grand remplacement est peut-être une théorie complotiste qui n’existe pas, mais elle existe bel et bien à Mayotte comme le rappelle fort justement le RN.

J’aimerais également avoir du temps, en pleine campagne électorale pour les élections européennes en Europe [les élections européennes se déroulent en Europe] pour discuter le bout de gras avec des négresses mahométanes de l’Océan Indien.

Vraiment.

Encore que je ne maîtrise pas la langue.

MAIS

Je n’en ai pas le temps. Ni en fait, aucune des personnes de race blanche qui votent contre la submersion migratoire que nous connaissons en France et en Europe. Et en fait, partout où vivent des Blancs.

Ce que nous voyons, c’est que le cirque judéo-démocratique n’offre aucune espèce de solutions concrètes aux problèmes fondamentaux qu’affrontent la jeunesse blanche.

La problématique de ces partis, c’est de gagner la prochaine élection et de se répartir les quelques sièges glanés, ici et là, à la faveur des différents scrutins.

La plupart des gens ont compris que les élections juives ne servent à rien. L’abstention est désormais majoritaire à tous les scrutins, sauf aux élections présidentielles.

Mais même là, les choses s’érodent.

Les partis politiques ne fournissent pas de chattes

Parmi les problèmes fondamentaux qui se posent aux jeunes Blancs, le principal est de trouver une femme pour fonder un foyer.

Pas pour baiser, mais pour fonder un foyer.

C’est là dessus que les juifs, les marxistes et le lobby homo-sidaïque se focalisent : empêcher les mâles blancs de fonder une famille.

Je donne quelques chiffres pour mesurer l’étendue du désastre :

Nous approchons du stade où 1 mec sur 2 est seul.

Aucune force politique ne parle de cette crise anthropologique existentielle.

Je pense que vous savez qu’un homme a vocation à avoir une femme pour toute une série de raisons, à commencer par le sexe.

Une relation est d’abord sexuelle. Elle devient ensuite productive, c’est-à-dire fertile.

Nous accumulons, en raison de la dérégulation du marché sexuel voulue par les juifs et les boomers soixante-huitards, des millions de mecs blancs en bonne santé à se rabattre sur des sites porno dans leur appartement au lieu de pouvoir faire des gosses.

Ah, oui, vous savez qui possèdent les sites pornographiques ?

Cette race vous fout dans un corner où chaque mouvement de votre part se traduit par une rentrée d’argent pour elle et la mort pour vous. Le juif est un vampire.

Avec le célibat subi vient la dépression molle, laquelle apporte son lot de joies : alcoolisme, anti-dépresseurs, prise de poids, désocialisation.

La seule alternative à ce nihilisme sexuel, c’est la restauration de la régulation du marché sexuel. Jadis, cela s’appelait la Puissance Paternelle. Les juifs et les fiottes ont rebaptisé ça « autorité parentale » avec en parent 1 un travelo et en parent 2 un autre travelo.

Le fait est que l’écrasante majorité des cultures ont compris que les femmes étaient le plus grand danger pour toute forme d’ordre social. Quand les juifs écrivent dans leur Bible que Eve était une traînée manipulatrice, ils ne l’ont pas inventé. Ces rabbins ont simplement observé le comportement des juives.

Les juives sont des traînées sans équivalent sur cette terre, c’est notoire et les juifs le savent eux-mêmes.

En outre, l’hypergamie féminine est une réalité hyper-destructrice. Comprenez que l’hypergamie féminine se focalise sur trois critères : le pouvoir social d’un homme, sa beauté physique et enfin, son pouvoir anti-social.

Le dernier point est celui qui pousse une belle Blanche à se faire engrosser par un nègre horrible qui s’avère être également le dealer d’héroïne le plus redouté de son quartier.

L’islam offre un kit clef en main

Nous ne pourrons pas durablement maintenir plus de la moitié des hommes en état de célibat. C’est impossible. Toute cette énergie sexuelle frustrée doit forcément se transformer en explosion de violence et cette violence visera tous ceux qui empêchent l’homme d’assouvir ses besoins. Tôt ou tard.

Avec près de 40% de Français déjà acquis au renversement du gouvernement par la violence, le lien à établir n’est pas difficile.

Quand ici nous parlons de Charia Blanche, ce n’est pas pour amuser la galerie. Si elle ne se matérialise pas, ce sera la charia tout court.

Aussi primitifs et sauvages que soient les mahométans, j’ai toujours dit qu’ils avaient au moins raison sur une chose : les femmes.

L’islam offre une solution simple et claire aux hommes sur cette question. C’est peut-être la seule question où c’est le cas mais cette question concerne tous les hommes.

Il ne fait aucun doute que Mahomet était un grand psychologue. Parti de rien, il a réduit en son pouvoir des tribus entières grâce à un système primitif mais efficace. Il avait compris les ressorts élémentaires des masses au sein desquelles il évoluait. Il est d’ailleurs écrit dans le coran que Mahomet lui-même considérait les arabes païens de la Péninsule Arabique comme la race la plus dévoyée de la terre en raison de ses innombrables perversions.

Quoique nous pensions de l’islam et des mahométans, nous ne devons pas prendre à la légère la force d’un texte qui a pu placer sous sa coupe 57 états.

Bien sûr, l’islam n’est pas une solution pour nous car elle n’est que l’esprit du sémitisme anti-aryen.

C’est précisément pourquoi  il est dangereux : sur le long terme, il détruit toute forme de culture supérieure. Mais, à l’échelle de la vie d’un homme, l’islam propose des solutions pratiques qui ne laisse pas indifférent celui qui est en échec.

Et nous avons des millions d’hommes placés en échec personnel par la démocratie juive. Il y a un marché à prendre.

Dans une société où le bien commun a été concassé par les juifs au profit d’un individualisme mortifère, ses quelques propositions islamiques peuvent suffire à attirer à l’islam des millions d’individus en errance.

L’islam lorgne sur le stock racial blanc

Si vous prenez le cas des djihadistes, vous verrez que ce sont très souvent des ratés, des marginaux, des analphabètes, des petits délinquants. Le djihad permet à l’islam de recycler les déchets sociaux de son propre empire en armes biologiques contre les infidèles. L’islam comprend que la violence est inhérente à la nature humaine et offre donc aux plus brutaux une voie qui puisse profiter à son expansion plutôt qu’au seul crime organisé.

L’islam tire le meilleur parti de ces arabes cheminant sur la voie de l’échec final. Le criminel peut ainsi assouvir ses besoins la conscience en paix tout servant les desseins des chefs musulmans.

Si les musulmans sont actuellement désorganisés en France, cela ne durera pas éternellement. Leurs chefs, à l’étranger, finiront par comprendre que la France dispose d’un matériau humain de premier ordre : les Francs des Croisades.

D’ailleurs, pour eux, la France est le principal objet de convoitise en Europe. Regardez cet imam d’Al Aqsa, qui a visiblement du sang de croisés dans les veines au vu de son phénotype : il l’explique clairement.

Renseignez-vous sur les batailles de l’époque des Royaumes Latins et vous verrez que quelques centaines de chevaliers francs ont régulièrement écrasé des milliers voire des dizaines de milliers de troupiers orientaux. Ces musulmans le savent. Cela aiguise leur appétit.

Il est quelque chose de tout à fait particulier avec les arabes : la religion abolit leur jugement. Ces algériens, marocains ou turcs haïssent les Français et les Occidentaux en général. Mais à la minute où un Blanc devient musulman, leur cerveau devient comme paralysé.

Tout le paradigme d’opposition irréductible s’évanouit.

Il va sans dire que l’intelligence supérieure de l’homme blanc couplée à sa force de volonté en font très vite des cadres importants de l’islam. Les déterminismes raciaux ne disparaissent pas avec une chahada.

Regardez cet Irlandais : il peut placer des milliers de musulmans sous son autorité par sa seule force d’expression et sa connaissance étendue des textes.

Enlevez lui sa barbe et appelez-le « John », et tous ces basanés patibulaires le plantent à la première occasion. Devenu sheikh, ils sont prêts à combattre sous ses ordres.

D’ici quelques temps, les chefs musulmans comprendront qu’ils peuvent attirer à eux quelques millions de Français de race blanche en leur expliquant simplement ceci : moyennant une conversion, ils seront légitimés à réduire les femmes en leur pouvoir.

C’est-à-dire à réguler le marché sexuel.

C’est autre chose que Tinder où les traînées fixent les règles.

Les chefs musulmans ne manqueraient pas de dire à ces Blancs que leur conversion, accessoirement, leur permettrait de régler les comptes avec les juifs, les fiottes et les lesbiennes.

Toute cette énorme masse de culpabilité placée par les juifs, les marxistes et les métèques sur les épaules de chaque petit Blanc né en France s’évaporerait. De proscrit diabolisé, il serait invité à dominer pour la gloire du califat.

Pour le moment, les mahométans demeurent sur leur registre d’hostilité anti-blanche avec des Marwan Muhammad qui promeuvent des négresses idiotes comme Rokhaya Diallo. Mais cela ne va pas durer. Les chefs de l’islam finiront par comprendre que démarcher le sous-prolétariat racial est une voie de garage qui ne peut, au mieux, que maintenir l’islam en état de sujétion en France, faute de Blancs convertis.

Je n’ai pas besoin de vous expliquer ce que 3 ou 4 millions de Français de souche convertis à l’islam seraient capables de faire. L’Etat Islamique, en comparaison, aurait l’air d’une organisation caritative de lutte contre la faim dans le monde. Dès lors que les verrous mentaux de l’inhibition anti-virile sauteraient, ces Blancs sillonneraient la France et l’Europe avec des RPG sur l’épaule.

La conséquence d’un tel phénomène serait un recul culturel brutal de près d’un millénaire. Mais ces 3 ou 4 millions de convertis seraient libérés de toute cette culpabilisation dont les juifs, les femmes et les ex-colonisés les abreuvent en permanence.

Cette équation VA se poser. Nous ignorons simplement quand.

Nous avons besoin d’une solution blanche avant que l’islam ne ramasse la mise

Le cycle va s’inverser et une explosion d’affirmation virile violente va se matérialiser. Quand ce basculement vers la droite aura lieu, quelque chose va mettre en forme ce redressement viril aryen.

Je pense que vous avez compris que ce ne sont pas des élections juives ou des partis dirigés par des femmes qui conduiront ce mouvement anthropologique.

Ni le thème de la défense des roms voleurs d’organes.

Soit nous réagissons à la hauteur de l’enjeu en offrant une solution blanche aux hommes blancs, soit l’islam capitalisera massivement, à une vitesse fulgurante. De la même façon que le firent les Chrétiens de l’empire romain à partir du 4ème siècle sur les ruines du paganisme.

Il nous faut une solution complète, à l’échelle du monde blanc. Une solution aryenne, masculine, radicale, raciste et antisémite que j’aime pour ma part décrire sous le terme « d’empire blanc ». Un empire blanc contrôlant la totalité de l’hémisphère nord.

Je tiens à faire observer que dans les deux cas – celui funeste de l’empire islamique ou celui que nous voulons de l’empire blanc – les traînées et les juifs qui nous ont mis dans cette situation apocalyptique ne s’en sortiront pas en riant. Ni les mâles bêtas qui les ont aidé.

Commenter l’article sur /dempart/