Home / Dégénérescence / Un travelo sous testo s’étant fait couper les nichons célèbre sa grossesse

Un travelo sous testo s’étant fait couper les nichons célèbre sa grossesse

Leutnant
Démocratie Participative
12 mars 2019

Le progrès est en marche.

Les travelos sous piquouzes font des gosses.

SudInfo.be :

C’est un cadeau tombé du ciel auquel il ne s’attendait pas mais alors pas du tout. Depuis sept ans maintenant Wyley, né femme, a entamé une transition pour devenir homme. Sauf que surprise, l’homme découvre qu’à 28 ans il attend son premier enfant.

Un véritable miracle lorsque l’on sait que Wyley prenait quotidiennement de la testostérone (un traitement qui augmente les risques d’infertilité et limite les chances de tomber enceinte). « J’ai commencé ma transition alors que j’avais 21 ans. Voir mon ventre s’arrondir et devenir si féminin m’a beaucoup perturbé », confie le jeune homme au Daily Mail.

Mais l’heureuse nouvelle est vite partagée par le Texan avec son fiancé Stephen Gaeth. Si la nouvelle fait le bonheur du couple, elle provoque également des réactions très inappropriées. « On ne voit pas tous les jours un homme avec un baby bump marcher dans la rue donc ça a été difficile au début. J’ai été harcelé, certains me faisaient comprendre que ce ne sont pas les hommes qui portent les bébés », explique-t-il.

Des jugements difficiles à accepter mais qui « en valait la peine pour devenir père ». En septembre 2018, Wyley devient finalement papa d’un petit Rowan, né par césarienne. « Si c’était à refaire, je ne changerais rien ». Aujourd’hui, il a pu recommencer son traitement hormonal et indique ne pas vouloir réitérer l’expérience, « même si ce fut une expérience magique ».

Les bains avec maman laisseront un souvenir impérissable au jeune nouveau-né.

 

View this post on Instagram

 

Rowan ❤️’s his bath time #babyinbath #firsttimedad #lgbtq #seahorsepapa #transparent #transdad

A post shared by Wyley Conner Simpson (@equineboy21) on

Merci les juifs.

Commenter l’article sur /dempart/